Bio, biodynamie & vins naturels

L’agriculture biologique

Qu’est-ce que c’est ?

Définition selon le ministère de l’agriculture français :

« L’agriculture biologique constitue un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants. »

Autrement dit, le vigneron qui fait le choix de ce type d’agriculture s’engage à ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse ou d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés).

Plusieurs organismes de certification existent comme Ecocert, Agrocert, Certipaq ; le vigneron est ensuite libre de choisir l’un d’eux pour se faire certifié.

Les labels français

Le plus connu est certainement le label AB que l’on retrouve aujourd’hui sur de nombreux produits. On trouve également Nature et Progrès ainsi que Bio-Cohérence.

Créé en 1964, le label Nature et Progrès, composé de professionnels et de consommateurs, prône une agriculture respectant le vivant.Marque de filière déposée en 2010, Bio-Cohérence est portée par des producteurs, des transformateurs, des distributeurs et des consommateurs.

Elle garantit des produits bios répondant à des critères exigeants : www.biocoherence.fr/images/media/Documents/cahier_des_charges.pdf

La biodynamie

Plus qu’une méthode ou une technique, l’agriculture biodynamique est aussi une philosophie des rapports entre l’homme et la nature, entre l’homme et la terre. La bio-dynamie tente d’approfondir les lois spécifiques du » vivant » et de les appliquer à l’agriculture. La pédosphère, l’écosphère et le paysage, ainsi que l’atmosphère et l’environnement cosmique constituent l’environnement naturel. Les cultures, les animaux, l’agriculteur ainsi que l’environnement économique dans son entier exercent une influence à tous les niveaux de cet environnement naturel et réciproquement, créant ainsi des interrelations complexes. De là découle en bio-dynamie la notion d’ « organisme » mettant en évidence les interactions coordonnées et l’interdépendance entre ces éléments dont une ferme est constituée et l’environnement naturel qui l’entoure. L’agriculture bio-dynamique se base sur une compréhension et une prise en compte de ces interactions dans le but de stimuler le vivant et ses propriétés intrinsèques dans le but de préserver un organisme sain, garant d’une agriculture durable.

Les principes suivants tentent de répondre à ces objectifs :
– La conception de la ferme comme un organisme agricole, vivant, diversifié et le plus autonome possible pour tous les intrants ;
– L’élaboration, l’utilisation et la dynamisation de « préparations bio-dynamiques » pour renforcer les activités formatrices et structurantes issues de la périphérie cosmique, dans le sol et pour les plantes ;
– L’utilisation de préparations protectrices (dont la pratique des badigeons) pour un meilleur équilibre des plantes et la régulation des bioagresseurs ;
– La prise en compte des influences de la périphérie cosmique et des rythmes cosmiques dans la mise en œuvre des opérations culturales (plantation, semis, récolte, et parfois même pour la fertilisation) ;

Source : http://www.soin-de-la-terre.org/wp-content/uploads/De-lagrobiologie-à-la-biodynamie-en-viticulture.pdf

 

 

Demeter est la marque internationale de certification de l’agriculture biodynamique. Elle garantit le respect des pratiques biodynamiques sur les domaines agricoles, ainsi que le respect de la qualité de ces produits lors de leur transformation.
Les cahiers des charges Demeter pour la production agricole et pour la transformation des produits agricoles sont également plus stricts que le règlement bio européen (mixité des fermes interdites, CMS interdits, moins d’intrants autorisés, cahier des charges vinification plus stricts….).
Aujourd’hui, les cahiers des charges Demeter couvrent une gamme complète de produits : produits alimentaires, cosmétiques et textiles et la marque Demeter est présente dans 60 pays.

Biodyvin : créé en 1995, le SIVCBD regroupe aujourd’hui 135 domaines principalement en France, mais également en Allemagne, Portugal, Italie et Suisse pour une surface totale de vignes approchant les 3500 Ha. Il s’agit d’un syndicat composé de vignerons exploitant l’intégralité de leur domaine en bio-dynamie, revendiquant leur pratique au travers de la marque Biodyvin.

http://www.biodyvin.com/medias/cVS61pAqjF7g/files/modules/plaquette.pdf

 

Le vin naturel

Selon l’Association des vins naturels, un vin naturel est :

  1. Un vin dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou biodynamique,
  2. Un vin qui est vinifié et mis en bouteille sans aucun intrant, ni additif